samedi 21 juillet 2012

Concerto d'Aranjuez - Joaquín Rodrigo (1901-1999)


Joaquín Rodrigo, né le 22 novembre 1901 à Sagunto (Valencia) et mort le 6 juillet 1999 à Madrid, est  un des plus grands compositeurs espagnols de musique classique de la période d'après guerre. Il est l'auteur de plusieurs concertos pour guitare, dont le célèbre Concerto d'Aranjuez (1939), créé à la fin des années de guerre civile espagnole et à la naissance de la seconde guerre mondiale.


  video
 John Williams interprétant l'adagio du Concerto Aranjuez de Rodrigo


Joaquín Rodrigo compose le Concerto d'Aranjuez (Concierto de Aranjuez en espagnol) pour guitare et orchestre en 1939, lors de la dernière année de son séjour à Paris. Rodrigo a écrit 5 concertos pour guitare, celui-ci étant le premier et le plus célèbre. Comme beaucoup de partitions du musicien, il s'inspire de musique plus ancienne, ici de Domenico Scarlatti et du Padre Antonio Soler. 

Le titre vient de la ville royale d'Aranjuez, au sud de Madrid.. Il s'agit d'une commande du marquis de Bolarque datant de 1938. La première en est donnée l'année suivante, le 9 novembre 1940, à Barcelone par Regino Sàinz de la Maza à la guitare, et par l'Orchestre philharmonique de Barcelone dirigé par Cesar Mendoza Lasalle.



Joaquín Rodrigo (1901-1999)
Devenu aveugle à l'âge de trois ans, à la suite d'une diphtérie, Joaquín Rodrigo commence ses études musicales en Espagne avec Francisco Antich, Enrique Goma et Eduardo Lopez Chavarri. Il se rend ensuite à Paris où il suit les cours de Paul Dukas à la Schola Cantorum de 1927 à 1931. 

Il fréquente alors le milieu musical parisien, rencontre Maurice Ravel et Manuel de Falla et compose le Concierto de Aranjuez pour guitare et orchestre.

Il revient définitivement en Espagne en 1939 après la guerre civile, où l'année suivante est créé son fameux concerto, le 9 novembre 1940, à Barcelone, en hommage à la ville d'Aranjuez, proche de Madrid en Castille, qui possède un palais dans lequel ont résidé les Bourbons d'Espagne. 

Désormais célèbre, il ne cessera de composer pour livrer une œuvre variée qui couvre aussi bien la musique de scène, la musique concertante (concertos pour guitare, piano, violon, violoncelle, harpe...), que la musique vocale ou la musique de chambre et le flamenco.

Rodrigo fut enfin directeur du département musical de Radio Nacional de España et occupa dès 1939 la chaire de musique Manuel de Falla créée pour lui à l'Université de Madrid. En 1991 il fut anobli par S.M. le Roi Juan Carlos I avec le titre de marquis de los Jardines de Aranjuez. Il reçut en 1996 le Prix Prince des Asturies.

Il meurt le 6 juillet 1999 à Madrid, deux ans après son épouse Victoria.

1 commentaire: